Vous revoir de Marc Levy

Photo

Editions Robert Laffont
Paru le 5 Juin 2005
342 pages
21,50 €

L’intrigue 

Quatre ans ont passé depuis leur première rencontre. Après un intermède professionnel à Paris, Arthur est de retour à San Francisco, où l’attendent son ami Paul et beaucoup de souvenirs. Quant à Lauren, qui ne garde aucune séquelle de son accident, elle est sur le point d’achever son internat en neurochirurgie, sous la responsabilité du Dr. Fernstein. Pourtant, ni l’un ni l’autre ne parviennent à effacer l’épisode qui a bouleversé leurs existences. Il l’a aidé à sortir du coma et ne parvient pas à l’oublier ; elle lui doit la vie et cherche à se souvenir de son visage. […]

Mon avis

Voilà, je viens d’achever cette série de deux tomes ( Et si c’était vrai et Vous revoir ) par une très bonne note.
J’étais vraiment enthousiaste à l’idée de retrouver Arthur et Lauren, des personnages auxquels je me suis vraiment attachée, pour 342 pages !En me plongeant dans ce volume, j’ai retrouvé avec plaisir le style fluide et extrêmement agréable de Levy, ainsi que son humour ( Parce que oui, j’ai éclaté de rire à plusieurs reprises durant ma lecture ! ), une histoire fraîche dans la continuité du premier tome.D’ailleurs, parlons-en de ce premier tome : Vous revoir étant un tome 2, la comparaison avec le premier était inévitable, et c’est bien là que se trouve le gros point noir du livre : une certains redondance au niveau de l’intrigue, certains disent qu’il ne s’est pas foulé pour écrire cette suite, qu’il a tout simplement copié l’intrigue du premier en changeant quelques détails, et on ne pourra pas leu donner complètement tort.Malgré tout, Levy ça marche vraiment sur moi, il a réussi à m’emporter dans son univers du début à la fin, et de par ce fait je ne peut que sortir de cette lecture conquise.Franchement je suis tombée sous le charme de la magie de ces romans et pour moi les livres que j’ai lu de lui ( enfin pour l’instant ! ) représentent bien le plaisir qu’on doit avoir quand on lit un livre.En résumé, j’ai passé vraiment un super moment avec ce roman, qui a su me conquérir et je n’ai qu’une chose à dire : J’en redemande !

Quelques citations

 » Je suis parti vivre à l’étranger pour m’éloigner d’elle. Mais il n’y a pas de distance assez lointaine quand on aime. Il suffisait qu’une femme dans la rue lui ressemble pour que je la voie marcher, que ma main griffonne son nom sur une feuille de papier pour la faire apparaître, que je ferme les yeux pour voir les siens, que je m’enferme dans le silence pour entendre sa voix.  »

 » Il suffit de cesser de croire une seule seconde pour que le rêve se brise en mille morceaux.  »

 » Il y a des chagrins d’amour que le temps n’efface pas et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites.  »

★★★★

Très bon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s